Entre les voisins bruyants, les ados qui mettent la musique en stéréo et les couples qui se prennent le bec, la bronzette à la plage n’est pas forcément de tout repos. Comment garder son self control et faire de la plage un moment de détente ? Nos astuces.

    Un relâchement progressif de tout le corps

    Allongée confortablement sur son drap de bain, fermez les yeux. Les mains sont placées le long du corps, les jambes tendues, talons enfoncés dans le sable. Sentez la chaleur du soleil sur votre peau (préalablement protégée par un filtre solaire, hein).

    Prenez conscience de la détente sur votre visage : votre cuir chevelu, votre front se relâche, les joues se décrispent, votre mâchoire s’entrouvre légèrement. Prenez conscience de la détente de votre nuque et de vos épaules. Cette vague de détente descend le long de vos bras jusqu’aux bouts de vos doigts. Puis votre poitrine, vos organes, votre bassin puis vos jambes se relâchent à leur tour, jusqu’à l’extrémité des orteils.

    Votre corps est à présent bien relâché et s’enfonce un peu plus dans le sable. Cette sensation vous apaise et vous rassure.

    Une respiration réconfortante

    Vous vous sentez en sécurité, en confiance. Maintenant que votre corps s’est peu à peu abandonné à la détente, c’est au tour de votre mental de rendre les armes et de se laisser gagner par le calme. Pas question de le laisser papillonner. Pour cela, recentrez-vous sur votre respiration. Inspirez profondément quelques secondes et à l’expiration soufflez par la bouche en laissant échapper un “a”. A chaque expiration, ce son thérapeutique vibre en vous et vous libère un peu plus des éventuelles crispations résiduelles.

    Ressentez ce qui se passe en vous en respirant ainsi, sentez l’air qui entre dans vos narines et qui oxygène chacune des cellules de votre corps. Suivez le trajet de l’air qui nourrit votre corps. Le bruit de votre respiration est le seul à perturber le silence intérieur.

    Une évocation positive

    Comme pour figer cette douce torpeur mentale et corporelle, on va s’imprégner de l’évocation positive d’un mot. Choisissez un terme qui évoque le calme et le bien-être, par exemple “détente”, et inspirez en le répétant intérieurement comme un mantra. Bloquez votre respiration quelques secondes en restant concentré sur ce mot. Soufflez et remplissez votre corps de l’évocation positive de ce mot.

    Sources : TopSanté.com – Emilie Cailleau


    Thèmes

    Historique




    Skip to toolbar